Proverbios en corso

De Wikiquote, la colección libre de citas y frases célebres.
Saltar a: navegación, buscar

A[editar]

A bacia t'hà l'anchi corti. (Azilonu): La mentira tiene las piernas demasiadas cortas.
A bocca chjusa, nè moschi nè bonbucconi. (Azilonu, Frassetu) En boca cerrada no entran ni moscas ni buena comida.
A bocca chjusa, nè pani nè bonbucconi. (Frassetu) Quien se queda con la boca cerrada, no obtiene ni pan ni buena comida.
A casa piglia, a casa rendi. (Frassetu) La casa siempre devuelve lo que toma.
A casa ind'eddu un ghjugni u soli Ci ghjugni u duttori. (Azilonu) En casa donde el sol no llega a entrar, entra el médico.
A cavaddu dunatu, un fidià denti. (Frassetu) A caballo regalado no le mires los dientes.
A chì campa n'ha da veda. (Azilonu, Frassetu) Quien viva, conocerá pruebas.
A chi dormi un piglia pesci. (Azilonu, Frassetu, Lugu-di-Nazza) Quien duerma no pescará nada.
A chì fussi induvinu, un saria mai mischinu. (Ghjannucciu) Quien sea divino, no estará jamás triste.
A chì l'attempa a perdi. (Coti-Chjàvari, Frassetu) Quien aplaza una cosa, termina perdiéndola.
A chì l'hà in culu l'ha in casa. (Azilonu, Frassetu) Si lo tienes en el culo, lo tiene en la casa.
A chì mali vivi, mali mori. (Zèvacu) Quien vive mal, muere mal.
A chì mangna u pani di u preti, bisogna à dibbità lu. (Quenza) Quien coma pan bendito, hace falta que lo merezca.
A chi mori, à chi s'allarga. (Azilonu, Frassetu) Los unos mueren y los otros se desmayan
A chi para fritu, para caldu. (Laretu-di-Tallà) Quien se proteje del frío también se proteje del calor.
A chi stanta, à chi scurnochja. (Frassetu)Los unos trabajan, y los otros sueñan
A chì stughji un perdi tempu. (Azilonu) Quien estudia, no pierde su tiempo.
A chì t'ha culu, tira peta. (Ghjannucciu) Quien tiene culo, tira pedos.
A chì t'hà dui casi In una ci piovi. (Azilonu, Frassetu) Quien tiene dos casas, en una llueve.
A chì troppu si cala, u culu vi mostra. (Frassetu) Quien se agacha demasiado, muestra su culo.
A chi un arrisica Un arrùzzica. (Azilonu, Frassetu) Quien no arriesga, no roe.
A chi un hè beddu di natura Un vali lavatura. (Zicavu) Quien no es guapo de naturaleza, no le sirve para nada lavarse y volver a lavarse.
A chì un ni hà, un ni mangna. Sé tu voli a farina Va à coglia a castagna. (Azilonu) Quien no tiene nada, no como, si quieres harina, ve a recoger trigo.
A chi un sa piantà, pianta di nuvembri. (Azilonu, Frassetu) Quien no sabe plantar, planta en Noviembre.
A chi va forti, va à la morti. (Laretu-di-Tallà) Quien vive a cien kilómetros por hora va directo a la muerte.
A còcciula di trè Un andò nè mali nè bè. (Azilonu) La "còcciula" faite à trois n'est ni ratée ni réussie. (A trois, on ne fait rien de bon. A "còcciula": beignet au brocciu)
A cumpagnia porta l'omu à a forca. (Frassetu) La compagnie entraîne l'homme à l'échafaud.
A donna faci l'omu. (Lugu-di-Nazza) Es la mujer quien hace el hombre.
A fami faci escia u lubbu di a tana. (Laretu-di-Tallà) El hambre hace salir al lobo de su madriguera.
A festa d'Àmpaza passa. (Azilonu) La fiesta de Ámpaza termina por pasar.
A forza di tirà a corda strappa. (Azilonu, Frassetu, Laretu-di-Tallà) A fuerza de tensar, la cuerda termina por romper.
A forza d'impittà S'impara à marchjà. (Frassetu) A fuerza de conocer, se termina por caminar.
A ghjara cresci ma a forza manca. (Frassetu)La palabra sale pero la fuerza falta.
A ghjastema si rivolta. (Frassetu) La condena regresa.
A ghjastema volta e ghjira Volta in capu à chi la tira. (Azilonu) La condena gira y vira, y golpea a aquél que la lanza.
A ghjatta magra, a donna grassa Sò a vargogna di a casa. (Frassetu) El gato magro y la mujer gorda son la verguenza de la casa.
A la fini di tanti guai Un lucchesi un manca mai. (Azilonu, Frassetu) Al fin de los deberes, el italiano nunca falta.
A lingua ossu un hà e ossu tronca. (Azilonu, Frassetu) La lengua que de hueso carece a los huesos destroza.
A lu lumu di la deda Cannavacciu pari tela. (Azilonu) Cuando está oscuro todo es bonito. De noche todos los gatos son pardos.
A luna: in vintinovi ùn ferma è in trenta ùn va. (Laretu-di-Tallà) El ciclo de la luna entre veintinueve y treinta días es.
A machja, ochji un ha ma ochji teni. (Frassetu) El ciego todo lo ve.
A pratica vinci a grammatica. (Cuzzà) La théorie domine la pratique. La teoria domina la práctica.
A più bedda risa hè quidda chi esci da a bocca di l'addulurati. (Frassetu) Le plus beau rire est celui qui provient de la bouche de ceux qui sont dans le deuil. (lors d'un décès, on a parfois un rire nerveux, dû à une très forte tension)
A quandu Pasqua, à quandu tasca. (Laretu-di-Tallà) Après la fête viennent les privations.
A raghjoni hè a toia E a capra hè a meia. (Azilonu, Frassetu) La raison est la tienne, mais la chèvre est la mienne.
A raghjoni hè verbali. (Azilonu) La raison n'est que verbale.La razón es solo verbal.
A règula ci sta bè Ancu in casa di u rè. (Ghjannucciu) Même dans la maison du roi, on fait des économies.
A rumbu d'impittà S'impara à viaghjà. (Var: À forza...) (Laretu-di-Tallà) A forcer de cogner, on apprend à marcher.
A strada bedda un hè mai longa. (Zèvacu) Un sentier dégagé ne paraît jamais long.
A tola e à lettu Alcunu rispettu. (Frassetu) A table et au lit : n'ayez aucun respect.
A un bon' cani si dà un bon ossu. (Azilonu, Frassetu) A un bon chien, on donne un bon os. (A bon chat, bon rat)Al buen perro se le da un hueso.
A u pocu e à l'aspissu si sbiota u boscu. (Laretu-di-Tallà) En s'y prenant peu-à-peu et souvent, le bois finit par être vide. (Petit à petit, l'oiseau fait son nid.)
A vigna dici à u patronu : fà mi pòvara e ti faraghju riccu. (Azilonu, Frassetu) La vigne dit au patron : "Fais moi pauvre, et je te ferai riche". (Quand on taille la vigne, il faut beaucoup la tailler)El viñedo dice al dueño: "Hazme pobre y yo te harérico".
A vita hè una affaccata di balconu. (Frassetu) La vie ne dure que le temps d'une apparition à la fenêtre.
Alternative 1: A vita hè una affaccata à u purtellu. (Lugu-di-Nazza) La vie ne dure que le temps d'une apparition à la fenêtre.
A volpi perdi u pelu ma micca u viziu. (Azilonu, Frassetu) Le renard perd le poil, mais pas le vice.
Accantu u focu, a paglia ci stà mali. (Frassetu) A côté du feu, la paille n'y est pas bien. (Il ne faut pas tenter le diable)No está bien la paja al lado del fuego.
Aceddu in cabbia S'eddu un canta d'amori Canta di rabbia. (Frassetu) El pájaro en la jaula, si no canta de amor, canta de rabia.
Aghji fedi E Diu pruvvèdi. (Azilonu) Aies la foi, et Dieu pourvoira à tes besoins.
Aiacciu, Aiacciu Un vi ni ghjungni Un vi ni caccia. (Laretu-di-Tallà) Ajaccio, Ajaccio, si on n'y va pas, on n'y perd pas son argent.
Aiuta ti, Diu t'aiuta. (Frassetu) Aide-toi, le ciel t'aidera.
Alliscia a mamma par avè a figliola. (Frassetu) Il faut flatter la mère pour avoir la fille.
Amori e signuria un vòlini cumpagnia. (Frassetu) Les amoureux et les seigneurs veulent se retrouver seuls.
Ancu a pulgia t'ha a tossa. (Frassetu, Lugu-di-Nazza) Même la puce veut tousser.
Ancu l'onori sò castighi. (Frassetu) Même les honneurs sont des châtiments. (Toute médaille a son revers)
Annata d'erba Annata di merda. (Frassetu, Laretu-di-Tallà) Année d'herbe : année de merde.
Aostu seccu Castagna par ogni ceppu. (Frassetu) Mois d'août sec : des châtaignes à chaque pied.
Aprili Desfa purcili. (Frassetu) Avril : défait la porcherie. (Variante : ... spigni purcili.)
Aqua corri e sangui strigni. (Frassetu) L'eau est fluide ; le sang se caille. (On peut s'appuyer sur les parents)
Aqua d'aostu Oliu e mostu. (Frassetu, Laretu-di-Tallà) Eau en août : de huile et du moût.
Aqua di luddu Un faci bè à nudda. (Laretu-di-Tallà) Eau en juillet: elle n'est bonne pour rien.
English equivalent
Aqua minuta Ghjugni à l'ossu E un hè criduta. (Frassetu) L'eau de pluie fine : elle arrive jusqu'aux os, mais on ne la prend pas au sérieux. (Variante : ... ghjugni à i carri)
Arca da mani Attigni i funtani Arca da será Spanna li veli. (Laretu-di-Tallà) Arc-en-ciel du matin atteint les fontaines; arc-en-ciel du soir dégage les voiles.

B[editar]

Babbi e mammi tonti, figlioli astuti. (Azilonu) Padres y madres tontos, hijitos astutos.

C[editar]

Campa scùffia, chi barretta passa e veni. (Azilonu) Que vive la coiffe, car la casquette va et vient. (La coiffe désigne la femme et la casquette l'homme. Il vaut mieux que ce soit la femme qui vive que l'homme)
Carnivali in balconu Pasqua à u tizzonu. (Laretu-di-Tallà) Mardi-gras au balcon, Pâques au tison.
Carti ghjòcani e ghjucadori si vanta. (Azilonu, Frassetu) Les cartes jouent et le joueur se vante.
Casi frà li casi e vigni frà li vigni. (Frassetu) Maisons parmi les maisons et vignes parmi les vignes. (Il faut construire les maisons là où d'autres maisons existent déjà, et planter des vignes là où il en existe d'autres.)
Cavaddu di trenta Mai piu ch'eddi ci n'entri. (Azilonu, Frassetu) Cheval de trente ans : n'en ajoutez plus. (A trente ans, on commence à vieillir)
Cavaddu vechju, zecchi e moschi. (Frassetu, Laretu-di-Tallà) Lorsque le cheval et vieux, les tiques et les mouches se mettent dessus.
Ch'eddu durghi tantu u mal'vicinu Quant'edda dura a nevi marzulina. (Laretu-di-Tallà) Que les mauvaises relations de voisinage ne durent que ce que dure la neige de mars.
Chè lu mal' vicinu Un durghi chè quant'è a nevi marzulina. (Frassetu) Que les mauvaises relations de voisinage ne durent que comme la neige de mars.
Chì campa spirendu Mori caghendu. (Azilonu, Frassetu) Celui qui vit d'espérance, meurt en chiant.
Chi càusa ha la gatta Si a patrona hè matta. (Frassetu) Que peut faire la chatte si la patronne est folle. (Quand les enfants ont des parents fous)
Chì cerca trova. (Azilonu, Frassetu) Celui qui cherche trouve.
Chi ci hè di più neru chè a paredda. (Azilonu) Rien n'est plus noir que la poêle.
Chì cù la spada ferisci Per la spada perisci. (Azilonu) Celui qui blesse par l'épée finira par l'épée.
Chi di ghjaddina nasci in terra ruspa. (Azilonu, Frassetu) Celui qui naît d'une poule, gratte la terre.
Chì di piombu Tomba Di piombu mori. (Frassetu) Celui qui tue par le plomb périt par le plomb.
Chì disprezza, compra. (Frassetu) Celui qui déprécie la marchandise finit par acheter.
Chi hà da fà a ghjatta Si a patrona hè matta. (Azilonu) Que peut faire la chatte si la patronne est folle. (Quand les enfants ont des parents fous
Chi muta Muga. (Azilonu, Frassetu) Celui qui fait des changements, blesse.
Chi nasci Pasci. (Frassetu) Il faut d'abord naître pour paître.
Chi posa Mal pensa. (Azilonu, Frassetu) Celui qui demeure assis pense à mal.
Chi si chjina incu i ziteddi s'arrizza camisgimerdosu.
Chi t'hà solda e amicizia Torci u nasu à a ghjustizia. (Azilonu, Frassetu, Ghjannucciu, Laretu-di-Tallà) Celui qui a de l'argent et des amis, tord le nez à la justice.
Chì un invechja Hè pena di vita. (Azilonu, Frassetu) Celui qui ne vieillit pas est privé de la vie.
Chi va e volta, bon' viaghju faci. (Azilonu, Frassetu) Celui qui part et puis revient, a fait un bon voyage.
Chi va pianu va sanu E chi va sanu va luntanu. (Frassetu) Celui qui va lentement va sûrement, et celui qui va sûrement va loin.
Chì vadagna in prima mani Si ni va à calzi in mani. (Frassetu) Celui qui gagne au premier tour s'en va avec les pantalons à la main.
Chi vo fà anguìdia à u so vicinu Si chinghi prestu e s'arrizza matina. (Laretu-di-Tallà) Celui qui veut faire envie à son voisin : qu'il se couche tôt et se lève tôt.
Chì voli l'armi e i so bisogni, i porta di cuntìnuu. (Laretu-di-Tallà) Celui qui veut pouvoir disposer des armes et du nécessaire, qu'il les emmène donc avec lui.
Ci voli à lacà u fusu À chi n'ha l'usu. (Frassetu) Il faut laisser le fuseau à celle dont c'est le métier. (Chacun son métier)
Ci voli à nascia Par pascia. (Azilonu) Il faut d'abord naître pour paître.
Ciò ch'edda faci a mani dritta, un devi veda a mani manca. (Azilonu) Ce que fait la main droite, la main gauche ne doit pas le voir. (De l'évangile)
Ciò chi hè scrittu in celi segui in terra. (Azilonu, Frassetu) Ce qui écrit au ciel, advient sur Terre.
Ciò chi un tomba ingrassa. (Frassetu) Ce qui ne vous tue pas vous fait grossir.
Ciò chi teni À luna vecchja Ciò chi sfronda À luna tonda. (Azilonu, Frassetu) Ce qui garde ses feuilles, à la vielle lune. Ce qui perd ses feuilles, à la nouvelle lune.
Ciriola, Ciriola S'eddu venta o s'eddu piovi Di l'invernu semu fora. E s'edd' hè beddu tempu Par trenta semu drentu. (Azilonu) Chandeleur, chandeleur, qu'il vente ou qu'il pleuve, de l'hiver nous sommes sortis. Et s'il fait beau, pour trente jours, nous sommes dedans.
Com'hè corcia a panca Indù un ci posa barba bianca. (Azilonu, Frassetu) Comme est triste la banc où jamais aucune barbe blanche ne s'assied.
Com'hè corcia quidda sporta Chi nun faci arrega e porta. (Azilonu) Qu'elle est triste cette corbeille, qui part et puis revient vide.
Corciu à chi un ha à nimu. (Azilonu, Frassetu) Malheureux celui qui n'a personne.
Cosa fatta, loda la ! (Frassetu) Lorsqu'une chose est arrivée, il faut la louer.
Cristu un paga micca tutti i vènnari será. (Azilonu, Frassetu) Le Christ ne paie pas tous les vendredi soir.
Cunsigliu di topa e dannu di farina. (Azilonu, Frassetu) Complot de rats : dégâts de farine. (Personnes se réunissant en secret , préparant un mauvais coup).

D[editar]

Da dì à fà Hè com'è da tonda à filà. (Azilonu, Frassetu) Entre dire et faire, il y a la même différence qu'entre tondre et filer.
Da parè ad essa Hè com'è da orda à tessa. (Azilonu, Frassetu) Entre paraître et être, il y a la même différence qu'entre ourdir et tisser.
Di dà ciò ch'un s'hà Hè sempri carità. (Azilonu) Dar lo que uno no tiene es mostrar caridad.
Di fà ciò chi hè fattu Un hè piccatu. (Azilonu, Frassetu) Faire ce que quelqu'un nous a fait n'est pas un pêché.
Di u cateddu tontu, a volpi si ni sfaci. (Azilonu) Du chiot fou, le renard s'en défait.
Di u tempu e di u guvernu, un ti n'accupà. (Frassetu) Ne t'occupes ni du temps ni du gouvernement.
Diu ti vardi di un bon' ghjinnaghju. (Azilonu, Frassetu) Dieu te préserve d'un beau mois de janvier.
Donna chi posa mal'pensa. (Merusaglia) Mujer que no hace nada, está pensado en males.
Donna, dannu. (Ghjannucciu) La mujer, problemas!

F[editar]

Fà à parera e tèniti à tè. (Azilonu) Prends conseil, mais ensuite décide par toi-même.
Fasgiulini fini fini, poma d'oru e schiassulà. (Laretu-di-Tallà) Des haricots très fins, des tomates et du raisin chasselas.
Fatti di notti, risi di ghjornu. (Laretu-di-Tallà) Ce qui a été fait de nuit, on est rit le jour.
Figlioli chjughi, pinseri chjughi. Figlioli maiori, pinseri maiori. (Azilonu, Frassetu) Petits enfants : petits soucis. Grands enfants : grands soucis.
Little children, little problems; big children, big problems!
Fiori di mintucciu Più dicu torra da Più mi s'incuccia. (Azilonu) Fleur de menthe : plus on dit "sors de là", plus elle revient vers moi.
Focu d'alzu Focu falsu. (Azilonu) Feu d'aulne : feux faux. (Le bois d'aulne produit un feu qui ne chauffe pas.)
Fora u denti Fora a pena. (Frassetu) Une fois la dent arrachée, le mal disparaît.
Frivaghju Un lacà di fà u to viaghju. (Zevacu) En février, ne diffère pas un voyage. (En février, le temps est changeant.)
Frivaghju, t'hà setti barretti. (Frassetu, Zevacu) En février, le temps est très changeant.(Littéralement: Février a sept casquettes.)

G[editar]

Ghjaddina ch'un becca biccattu hà. (Azilonu, Frassetu) La poule qui ne becquette pas a déjà becqueté. (Celui qui ne mange pas a déjà mangé)
Ghjagaru abbaghja e boiu pasci. (Azilonu, Frassetu) Le chien aboie, et les boeufs paissent. (Les chiens aboient, la caravane passe)
Ghjiru monti, ghjiru castedda Trovu maritu, ma un trovu frateddu. (Laretu-di-Tallà) Je parcours les monts et je parcours les promontoires rocheux ; je trouve beaucoup de maris, mais je ne retrouve plus mon frère. (Une femme avait perdu son frère, puis avait perdu son mari.)
Ghjumenti pudditrata un bii mai aqua linda. (Azilonu, Frassetu) La jument qui a eu un poulain ne boit plus jamais de l'eau pure.
Ghjuntu u timpurali i ghjàcari facini a so casa. (Azilonu) Lorsque vient l'orage, les chiens font leurs maisons.

H[editar]

Hè l'ochji di u patronu chì ingrassa u cavaddu. (Azilonu, Frassetu) C'est l'oeil du patron qui fait grossir le cheval.
Hè megliu à cumprà mali chè à venda bè. (Cavru) Mieux vaut faire un mauvais achat que faire une bonne vente (il ne faut pas se départir de ses biens).
Hè megliu à stà accantu un cacadori Cà accantu un zuccadori. (Frassetu) Mieux vaut être assis à côté de celui qui chie, qu'à côté d'un tailleur de pierre.
Hè mègliu ad essa solu cà mali accumpagnatu. (Frassetu) Mieux vaut être seul que mal accompagné.
Hè megliu ghjenti Ca arghjentu. (Azilonu, Frassetu) Mieux vaut des amis et des parents que de l'argent.
Hè megliu pocu chè micca. (Azilonu, Frassetu) Mieux vaut peu que pas du tout.

I[editar]

I corbi cù i corbi e i currachji cù i currachji. (Frassetu) Les corbeaux avec les corbeaux, et les corneilles avec les corneilles.
I funi longhi diventani sarpi. (Azilonu, Frassetu) Les cordes trop longues deviennent des serpents.
I guai di a pignatta Un i sà cà u cuchjaronu. (Variante : ... Un i cunnosci cà a cuchjara.) (Frassetu, Ghjannucciu) Les malheurs de la marmite, seule la louche les connaît.
I morti incu i morti e i vivi incu i vivi. (Azilonu, Frassetu) Les morts avec les morts, et les vivants avec les vivants.
I parenti Sò i denti. (Azilonu, Frassetu) Les parents sont les dents.
I nostri pruverbi so santi è ghusti. (Òlcani) Nos proverbes sont saints et exacts.
I più beddi peri i màngnani i porchi. (Frassetu) Les plus belles poires, ce sont les cochons qui les mangent.
I porchi si bàsgiani Annata di ghjandi. (Frassetu) Les porcs s'embrassent : année de glands.
I solda sò tondi e capùlani. (Azilonu) Les pièces d'argent sont rondes, et vont et viennent.
I solda un vènini micca cantendu. (Azilonu, Frassetu) L'argent ne vient pas en chantant.
In bucca chjusa un n'entri musca. (Laretu-di-Tallà) En boca cerrada no entra mosca.
In cumpagnia, u frati presi moglia. (Azilonu, Frassetu) En bonne compagnie, le moine prit femme.
In ghjesgia grandi un crepa preti. (Laretu-di-Tallà) Dans une grande église, il ne meurt pas de prêtre.
In ogni lettu, ci hè pulgi. (Frassetu) Dans chaque lit, il y a des puces.
In i Pinticosti Chì un l'affesta li costa. (Laretu-di-Tallà) A la Pentecôte, celui qui ne la fête pas en pâtit.
In terra chè tù vai, fà usu chè tù trovi. (Pietralba) Lorsque tu arrives dans un autre pays, conforme-toi aux usages que tu y trouves
In u pratu un cacà, In u boscu un parlà. (Merusaglia) Dans le pré ne chie pas; dans le bois ne parle pas. (on est toujours vu ou entendu)
Ind' eddu un ci n'hè, Diu purveddi. (Frassetu) Là où il n'y a pas d'argent, Dieu pourvoit.
Ind' eddu un ci n'hè un ci n'entri. (Azilonu, Frassetu) Là où il n'y a pas d'argent, il n'en rentre pas.
Indù l'àsinu mori, u pelu ci resta. (Frassetu) Là où l'âne meurt, il reste du poil.
Innanzi chè micca, maritu vechju. (Azilonu, Frassetu) Plutôt que rien, prends un mari vieux.
Intrutu ghjinnaghju Porta u boiu à u scupaghju. (Laretu-di-Tallà) Lorsque le mois de janvier débute, amène le boeuf où se trouvent les étendues de bruyère.
Isciuta vindèmia, appicca a sporta. (Frassetu) A la fin des vendanges, il faut pendre la corbeille.

L[editar]

L'aqua va à u mare. (Merusaglia) L'eau finit par rejoindre la mer. (l'argent va aux riches)
Làcrima di donna hè funtana di malizia. (Frassetu) Les larmes des femmes sont des fontaines de malice.
Laga u buddenti E succorri l'appartenti. (Frassetu) Deja lo urgente, y socorre a la parturienta.
Lega mi mane e pedi e lampa mi à mezu à i mei. (Santa Reparata di Balagna) Litttéralement: Qu'on m'attache les pieds et les mains, puis qu'on me jette au milieu des miens.
L'amori hè cecu. (Frassetu) El amor es ciego .
L'ànima à Diu, e a ropa à chi si devi. (Frassetu) L'âme à Dieu, et les biens à ceux à qui ils reviennent.
L'ànima à Diu, u corpu à a terra. (Azilonu) L'âme à Dieu, et le corps à la terre.
L'aqua sfonda i ricci. (Azilonu, Frassetu) L'eau défait les talus. (Dit par les ivrognes)
L’acqua fa fanga,u vinu fa bon sangue. (Òlcani) L’eau produit de la boue et le vin donnedu bon sang.
L'aqua va à u mari. (Azilonu, Frassetu) L'eau finit à la mer. (Variante : I vadini vani à u mari.)
L'arti di Micalassu Mangnà, bia e andà à spassu. (Azilonu) Le métier de Micalassu : manger, boire et se promener. (Se dit de quelqu'un qui ne fait rien)
L'imbroglii sò in a sacchetta. (Lugu-di-Nazza) C'est dans le sac que sont les problèmes.
L'omu pruponi e Diu disponi. (Laretu-di-Tallà) El hombre propone y Dios dispone.
L'ottu d'aprili U cuccu si devi sentire S'eddu un si senti Hè mortu o per murire. (Frassetu) Le huit avril, on doit entendre le coucou. Si on ne l'entend pas, soit il est mort, soit il va mourir.

M[editar]

Mamma scagna E ghjatta mangna. (Azilonu) La mère met de côté, et la chatte mange.
Mariteddu tamant'è un ditu Ièddu voli essa rivaritu. (Frassetu) Il faut respecter son mari, même s'il est de très petite taille.
Marzu, Catarzu, figliolu di mangnonu M'ha presu tutti i me agneddi e un m'ha lacatu cà un agnonu. - O Aprì, u me frateddu, dà mi ni dui chì un l'aghju da par mè. (Zevacu) Méchant mois de mars, ogre! Tu m'as pris tous mes agnelets et tu ne m'as laissé qu'un seul agneau. - Avril, mon frère, donnes-moi deux jours car à moi seul, je ne les ai pas.
Marzu siccu Par u bugnu e par u beccu. (Laretu-di-Tallà) Mars sec, bon pour la ruche et pour le bouc.
Marzu piuviosu Bugnu varmicosu E bèccu muccicosu. (Laretu-di-Tallà) Mars pluvieux fait la ruche remplie de vers, et bouc enrhumé.
Matinati di maghju E sirintini di ghjinnaghju. (Laretu-di-Tallà) Belles matinées en mai, et belles soirées en janvier.Bellas mañanas en mayo, et bellas tardes en enero
Matrimonii e viduvali So dal celi distinati. (Azilonu, Frassetu) Les mariages et les veuvages sont au choix de la destinée.
Matrimoniu sittimbrinu O vèduvu o mischinu. (Azilonu, Frassetu) Mariage en septembre : soit veuf soit malheureux.
Mi tagli, mi puti. Mi brusgi, mi suvi. (Zevacu) Si tu me coupes, tume tailles. Si tu me brûles, tu me transformes en fumier.
Miseria e puvertà Son dui sureddi E scuncertina hè la cucin' carna. (Azilonu) Misère et pauvreté sont deux soeurs ; et la zizanie est leur cousine germaine.Miseria y pobreza son hermanas, y la zizaña su prima hermana
Morghi chi morghi Cantà vogliu eiu. Quand'e morgu eiu Canti chi vogli. (Azilonu, Frassetu) Quelque soit celui qui meurt, je veux chanter. Mais quand je meurs, chante qui veut.
Mori più capretti chè capri vechji. (Frassetu) Il meurt plus de cabris que de vieilles chèvres.
Mori più agnedda ca muntona. (Laretu-di-Tallà) Il meurt plus d'agneaux que de moutons.
Mortu pinzutu, appinza ti ni un antru. (Azilonu, Frassetu) Lorsque ce qui est aiguisé n'est plus, aiguises-en un autre. (Nul n'est irremplaçable)
Mortu u Cristu, spintu u lumu. (Azilonu, Frassetu) Quand le Christ disparaît, la lumière s'éteint.
Mossu la verra Bucia quant'é terra. (Laretu-di-Tallà) Pendant la guerre, mensonges autant qu'il y a de terre (c'est-à-dire énormément).

N[editar]

Nanzi ghjunta la so ora Nè si nasci nè si mori. (Azilonu, Frassetu) Avant l'heure, ni on ne naît, ni on ne meurt. Antes de hora, ni se nace ni se muere
Natali à u balconu Pasqua à u fuconu. (Azilonu, Frassetu) Noël au balcon, Pâques au coin du feu. (Noël au balcon, Pâques au tison).
Natali à u ghjocu Pasqua à u focu. (Azilonu, Frassetu) Quand on joue à Noël, on est au feu à Pâques.
Natu a parsona, natu u distinu. (Frassetu) Lorsque nait une personne, son destin est tracé.
Nè essa nè fà si E quant'e à ghjittà si. (Azilonu) Ne pas se tenir et ne pas s'arranger, c'est comme se jeter. (Il faut toujours faire pour le mieux)
Nè in vènnari nè in luni Un dà principiu à a to funi. (Frassetu) Ne commences pas à fabriquer ta corde ni un lundi ni un vendredi. (Il ne faut rien commencer un vendredi ou un lundi)
Nè ziteddi nè cateddi Un avvizzà à u to scudeddu. (Frassetu) N'habitue ni les enfants ni les chiots à ton écuelle.

O[editar]

O ben' tusu o mal' tusatu In quattru ghjorna hè appariatu. (Laretu-di-Tallà) Que l'on soit bien tondu ou mal rasé, en quelques jours, c'est pareil.
O Signori Feti ci pastori In a branata E purcaghji in invirnata. (Azilonu, Frassetu) Seigneur, faites-nous berger au printemps, et porcher en hiver.
Oghji eiu, dumani tù. (Azilonu, Frassetu) Moi aujourd'hui, toi demain.
Ogni cecu piegni i so ochji. (Azilonu, Frassetu) Chaque aveugle pleure ses yeux.
Ogni ghjatta t'hà a so coda. Ghjatta ci hè ma coda un n'hà. (Azilonu, Frassetu) Chaque chatte possède sa propre queue. Là se trouve une chatte sans queue. (Il y a anguille sous roche)
Ogni sèculi e centunari L'aqua volta à li so canali. (Azilonu) Tous les siècles, l'eau retrouve son lit. (Les gens reviennent toujours à leurs lieux d'origine)
Ogni tontu t'hà u so filu. (Azilonu, Frassetu) Chaque fou suit son idée.
Ognunu bii incu a so bocca. (Frassetu) Chacun boit avec sa bouche.
Ognun' chì piscia arrittu à u muru Hà lu ficu par sicuru. (Azilonu) Celui qui pisse droit contre le mur, a très certainement une pomme d'Adam.
Ognunu piegni incu i so ochji. (Frassetu) Chacun pleure avec ses yeux.
Ognunu sa ciò chi boddi in a so pignatta. (Azilonu, Frassetu) Chacun sait ce qui bout dans sa marmite.
Omu dormi e carta veghja. (Azilonu) Les gens meurent, mais les écrits restent. (Quand on passe un contrat, l'écrit reste)
Ora vivu ora mortu. (Azilonu, Frassetu) Vivant à une heure, mort à l'autre. (on peut mourir d'1 coup)

P[editar]

Pàghani i chjughi par i maiori. (Azilonu, thomas francisci viarmes, Frassetu) Les petits paient pour les grands.
Pani e parnici : Affari di casa un si ni dici. (Frassetu thomas francisci viarmes) Pain et perdrix : on ne parle pas des affaires de la maison.
Par cunnoscia la ghjenti, ci voli à mangnà una somma di sali insemu. (Frassetu) Pour connaître les gens, il faut manger ensemble toute la cargaison de sel d'un âne.
Par maghju o par maghjonu Un ti caccià u to pilonu. (Azilonu, Frassetu, Laretu-di-Tallà) Que mai soit beau ou non, n'enlève pas ton manteau.
Par un colpu un casca l'àrburi. (Azilonu, Frassetu) Un coup ne suffit pas à faire tomber un arbre.
Par vía di u patronu si rispeta u ghjàgaru. (Frassetu) Par le patron, on respecte le chien.
Par viaghju s'acconcia a somma. (Azilonu, Frassetu) En voyage, le chargement se met en place.
Pastasciuta e macarona Più sò caldi più sò boni. (Frassetu) Les pâtes et les macaronis, plus c'est chaud, plus c'est bon.
Pècura nera e pècura bianca A chi mori mori, à chi campa campa. (Azilonu, Frassetu, Laretu-di-Tallà) Brebis noire et brebis blanche : celui qui meurt, meurt, et celui qui vit, vit.
Piglia muglieri, chì affrinarè. Maries-toi et tu deviendras plus tempéré.
Prima sò eiu, eppo dopu u me figliolu. (Lugu-di-Nazza) Primero yo, después mis hijos.
Più hè parenti E più ghjentri. (Frassetu) Plus il s'agit de proches, et plus ça rentre.
Piu pècuri, piu mocci. (Azilonu, Frassetu, Lugu-di-Nazza) Autant de brebis, autant de rhumes.
Più si campa e più si n'impara. (Azilonu, Frassetu) Plus on vit, et plus on en apprend. (Variante : ... più si ni vedi.)
Poni in terra e spera in Diu. (Azilonu, Frassetu) Mets en terre, et espère en Dieu.
Prigheti par i beddi ch'è i mali a si stàntani. (Azilonu thomas francisci viarmes) Priez pour ceux qui sont bien nés, car ceux qui sont mal nés s'en sortent toujours. (Ceux qui sont nés dans la difficulté réussissent mieux)

Q[editar]

Quand'è Pisa fù brusgiata, piuvì trè notti e trè ghjorni. (Azilonu ) Lorsque Pise fut brûlée, il plut trois nuits et trois jours. (Pour les gens qui arrivent toujours en retard)
Quand'è tù credi d'essa à cavaddu un sè mancu à pedi. (Frassetu) Si tu crois être parvenu au sommet, attention, tu peux retomber aussitôt.
Quandu a pràscula fiurisci e matura I ghjorni e i notti sò d'una misura. (Frassetu) Quand le pêcher fleurit et mûrit, alors les jours et les nuits ont la même durée.
Quandu a presca fiurisci e matura Da li notti à li ghjorna sò d'una misura. (Laretu-di-Tallà) Quand le pêcher fleurit et mûrit, alors la nuit et le jour ont la même durée.
Quandu canta la cigala Lu purcaghju piègni e para. Quandu canta la ranochja Lu purcaghju si spidochja. (Laretu-di-Tallà) Quand chante la cigale, le porcher pleure et s'affaire. Quand chante la grenouille, le porcher s'épouille (n'a rien à faire).
Quandu da la forza à la raghjoni cuntrasta, vinci la forza e la raghjoni ùn basta. (Laretu di Tallà) La raison du plus fort est toujours la meilleure. (Littéralement: lorsqu'il y a conflit entre la force et la raison, c'est la raison qui l'emporte et avoir raison ne suffit pas.)
Quandu ellu canta lu cuccu Muta pèlu lu singhjari E la gallina faci l'ovu Senza mancu nidicali. E lu beccu inchjirchja i corra Chi ni pari un ginirali. (Laretu-di-Tallà) Quand le coucou chante, le sanglier change de peau; et la poule fait l'oeuf sans même un faux nid. Et le bouc voit ses cornes s'arrondir, et il ressemble à un général.
Quandu ellu piovi e faci lu soli Tandu la vulpi faci l'amori. (Laretu-di-Tallà) Quand il pleut et que le soleil sort, alors le renard fait l'amour.
Quandu u ghjàcaru invechja, a volpi li piscia addossu. (Azilonu, Frassetu) Lorsque le chien vieillit, le renard lui pisse dessus.
Quandu u porcu hè tecchju si volta a trova. (Azilonu,francisci thomas ,Frassetu, Laretu-di-Tallà) Quand le cochon est repu, il retourne son auge.
Quandu u soli tramonta U pultronu s'appronta. (Azilonu, Frassetu, Laretu-di-Tallà) Quand le soleil se couche, le paresseux se prépare.
Quandu veni u mesi di maghju A la donna li cresci lu pèlu E lu cazzu pidda curaghju. (Laretu-di-Tallà) Quand vient le mois de mai, le poil chez la femme croît et le pénis s'enhardit.

R[editar]

Ronchi samirini un còddani in celi. (Frassetu) Les braiments des ânes ne montent pas au ciel.
Ropa chi un hè vista, un po essa stimata. (Frassetu) La marchandise qui ne peut être vue, ne peut être estimée.
Russura à la marina Bon' tempu la matina. Russura à la muntagna Aqua e ventu à li calcagna. (Azilonu, Frassetu) Rougeur en mer : bon temps le matin. Rougeur en montagne : eau et vent.

S[editar]

Saccu biotu un pò stà rittu. (Azilonu, Frassetu) Un sac vide ne peut pas tenir debout.
Saccu biotu un pò stà rittu, troppu pienu un si pò torcia. (Ghjannucciu) Un sac vide ne peut pas tenir debout et un sac trop plein ne peut plier.
Sameri chi grogna Un ti fà vargogna. (Frassetu) Il n'y a pas à avoir honte de l'ane qui grogne.
Sapiutu la trè Sapiutu lu rè. (Azilonu ) Ce qui est su de trois, est connu du roi. (Un secret connu de trois personnes est su de tous)
Roba di Scolca, roba di forca. Les gens de Scolca sont bons pour la potence.
Sè i guai si mittiani à u soli Ognunu si ripigliaria i soi. () Si chacun devait exposer tous ses malheurs au vu de tous, chacun reprendrait finalement les siens.
If everyone would expose his/her misfortunes one day to the daylight, anyone wouuld finally take back his/her owns:
Sè u ghjòvanu vulissi e u vechju pudissi. (Frassetu) Si jeunesse voulait et vieillesse pouvait.
Sè u mari fussi vinu, quantu ci saria briaconi. (Ghjannucciu) Si la mer était du vin, combien il y aurait de soûlards!.
Si sbaglia ancu u preti à l'altari. (Azilonu, Frassetu) Même le prêtre à l'autel se trompe. (L'erreur est humaine.)
Sia mali o sia bè Cristu un dici par quistu hè. (Azilonu ) Que ce soit un bien ou un mal, le Christ ne dit pas pour quelle raison cela arrive. (Il ne faut pas chercher pourquoi, si c'est par récompense, ou châtiment)
Soldu di pòvaru omu e cuglia di ghjàcaru, un si ni poti mai piattà. (Frassetu) Jamais on ne put cacher ni la couille du chien ni les sous de l'homme pauvre.
Spezza u tempu in San' Bartolu. (Frassetu) Le temps se casse à la Saint Barthelémy.
Sparti ricchezza e torra puvertà. (Azilonu, Frassetu) Partagez les richesses, et la pauvreté reviendra. (plus on partage, plus il ne reste plus grand chose)
Sproni mei e cavaddu di l'altri. (Azilonu, Frassetu) Mes éperons et le cheval des autres.

T[editar]

Tal calzu, tal magliolu Tal babbu, tal figliolu. (Frassetu) Tel cep, telle bouture. Tel père, tel fils.
Tantu ch'eddu ci hè vita, ci hè speranza. (Frassetu) Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir.
Tantu da casa meia cà da casa toia. (Lugu-di-Nazza) Il y a autant de distance de ma maison que de la tienne.
Tempu scuru, puzza l'ugliata. (Muratu) Lorsque le temps est lourd, les odeurs remontent.
Tigliolu, ti vogliu. Le tilleul est aphrodisiaque (Zigliara) (Littéralement: Tilleul, je te désire.)
Tinta quidda panca Dund'un ci posa barba bianca. (Ghjannucciu) Comme est triste la banc où jamais aucune barbe blanche ne s'assied.
Tintu à chi l'hà a so cena à u fiumu. (Laretu-di-Tallà) Malheureux celui qui a son repas dans le fleuve (Malheureux celui qui doit pêcher pour manger).
Tira più un pelu di muzza in cuddata Cà dui paghji di boia in falata. (Frassetu) Un poil du sexe d'une femme en montée a plus de force que deux paires de boeufs en descente.
Tocca e lecca ó Antò chi hè festa Sempri tocca e mai n'arresta. (Azilonu) Prends et régale-toi, Antoine, c'est la fête.
Tràmula di ghjugnu Alivi in pugnu. (Azilonu) Si l'olivier fleurit en juin: des olives plein le poing.
Tutti i ghjorna si n'impara. (Azilonu) On apprend chaque jour.
Tuttu lacatu hè persu. (Frassetu) Toutes les occasions qu'on laisse passer sont perdues.

U[editar]

U bè di l'avaru u si magna u furfanti. (Azilonu, Frassetu) Le bien de l'avare, c'est le forban qui le mange.
U bè di luntanu si ferma par istrada. (Laretu-di-Tallà) Le bien qui vient de loin se perd en route.
U boiu chi un vo bia Hè un gattivu zifulà. (Frassetu, Laretu-di-Tallà) Il ne sert à rien de siffler un boeuf qui ne veut pas boire.
U candidatu prummetti piu casgiu chè pani. (Azilonu, Frassetu) Le candidat promets plus de fromage que de pain.
U cavaddu ghjastimatu, u pelu li luci. (Frassetu) Le cheval que l'on maudit a le poil luisant.
A u cavaddu ghjastimatu, li luci u pelu . (Vicu)
U celi à volta di pani S'eddu un piovi oghji, piovi dumani. (Frassetu) Lorsque le ciel a l'aspect du four que l'on chauffe, s'il ne pleut pas aujourd'hui, il pleuvra demain.
U corbu dici chi u più beddu piulaconu hè u soiu. (Azilonu) Le corbeau dit que le plus beau rejeton est le sien. (Le poussin du corbeau est laid, mais chacun trouve que ses enfants sont les plus beaux)
U cuccu S'ellu un canta lu diciottu O ellu hè persu o ellu hè mortu. (Laretu-di-Tallà) Le coucou, s'il ne chante pas le 18 (avril), ou il s'est perdu, ou il est mort.
U discorsu porta l'omu à a forca. (Azilonu, Frassetu) De vains discours conduisent l'homme à la potence.
U duttore passa e vene, à chì ha u male u si tene. (Òlcani) Le docteur peut aller et venir, mais celui qui est malade le reste.
U fretu di marzu ghjentri in u corru di u boiu. (Frassetu) Le froid du mois de mars entre jusqu'aux cornes des bœufs.
U ghjacaru chi suvita, un ha bisognu di dà li u bucconu. (Laretu-di-Tallà) A ceux qui ne font que suivre, il n'est pas nécessaire de donner une récompense.(littéralement: au chien qui suit, il n'est pas nécessaire de donner à manger)
U mari accoglii i vadini. (Azilonu) La mer recueille les ruisseaux. (Les petits ruisseaux font les grandes rivières)
U megliu oru hè quiddu chi piega. (Frassetu) Le meilleur or est celui qui se plie. (celui qui est souple réussit mieux)
U mittiticciu va da a porta à u balconu. (Azilonu) (le savoir superficiel ne dure pas)
U mondu hè fattu à scala A chi codda e à chi fala. (Azilonu, Frassetu, Ghjannucciu, Lugu-di-Nazza) Le monde est comme une échelle : les uns montent, et les autres descendent.
U peghju calciu hè quiddu di u cavaddu mansu. (Azilonu, Frassetu) Le pire coup de pied est celui du cheval apprivoisé.
U piu beddu ceppu, teni lu à maghju. (Frassetu) La plus belle bûche, garde-la pour le mois de mai.
U sameri chi un vo bia hè un gattivu zifulà. (Variante : U boiu...) (Azilonu, Frassetu) Il ne sert à rien de siffler un âne qui ne veut pas boire.
U Signori à qual' eddu ama, tocca. (Azilonu ) Le Seigneur met à l'épreuve ceux qu'il aime.
U Signori dà a ropa à chi un ha denti. (Frassetu) Le Seigneur prodigue des biens à celui qui n'a pas de dents.
U Signori dà u biscottu à quiddu chi t'hà i denti. (Azilonu, Frassetu) Le Seigneur donne des biscuits à celui qui a des dents.
U Signori dà u fretu sicondu i panni. (Azilonu, Frassetu) Le Seigneur donne le froid selon les vêtements que l'on a.
U sole, ind'ellu un luce un scalda. (Merusaglia) Là où le soleil ne brille pas, il n'y a pas de chaleur. (Lorsqu'on ne se voit pas, les liens chaleureux de l'affection ne peuvent se développer)
U soli marzulinu Di i donni fà strascinu. (Frassetu) Le soleil de mars fait dépérir les femmes. (Variante : ...Di i beddi donni ni faci u strascinu.)
U soli sorti par tutti. (Frassetu) Le soleil brille pour tout le monde. (la chance finit par sourire)
U tassu Durgu trè centu anni Trè verdi, siccu e passu. (Laretu-di-Tallà) L'if : je dure trois cent ans; d'abord vert, puis sec, puis passé.
U techju un credi u famitu. (Azilonu, Frassetu, Laretu-di-Tallà) Celui qui est repu ne croit pas celui qui est affamé.
U troppu bè s'arrivolta. (Azilonu, Frassetu) Faire trop de bien nuit. (Si on fait trop de bien aux gens, on finit par en retirer des ennuis.)
U troppu stroppia. Trop, c'est trop.
Un babbu e una mamma addèvani deci figlioli.E deci figlioli un poni tena un babbu e una mamma. (Frassetu) Un père et une mère peuvent élever dix enfants. Mais dix enfants ne suffisent pas pour garder un père et une mère.
Un ci hè sàbatu senza soli Comu donna senza amori. (Azilonu, Frassetu) Il n'y a pas de samedi sans soleil, comme de femme sans amour.
Un disòrdini Faci un òrdini. (Azilonu, Frassetu) L'ordre naît du désordre.
Un fà mali chi hè piccatu. Ma un fà bè chi hè ghjittatu. (Azilonu, Frassetu) Ne fais pas le mal, c'est un pêché; ne fait pas le bien, c'est perdu. Variante : ...chi hè mancatu.)
Un ghjudicà a to vita Fin à l'òpara finita. (Frassetu) Ne juge pas ta vie avant son achèvement.
Un hè bella quella sporta Chi arrega e nun porta. (Laretu-di-Tallà) Elle n'est pas belle cette corbeille, qui va et ne revient pas pleine.
Un hè bellu quel' chi hè bellu, quantu hè bellu quel' chi piaci. (Frassetu) Ce qui est beau n'est jamais aussi beau que ce qui plaît.
Un hè micca tutti i ghjorni festa. (Azilonu, Frassetu) Ce n'est pas tous les jours fête.
Un hè micca sempri festa in Àmpaza. (Frassetu) Ce n'est pas tous les jours la fête à Àmpaza.
Un si mori chè una volta. (Azilonu, Frassetu, Laretu-di-Tallà) On ne meurt qu'une fois.
Un si po dì "prruci" senza labbri. (Frassetu) On ne peut prononcer "prruci" sans lèvres.
Un si po fà u passu più longu chè l'infurcatura. (Frassetu) On ne peut faire un pas plus grand que ses jambes. (on ne peut péter plus haut que son cul)
Un si po tena i dui pedi in u scarpu. (Frassetu) On ne peut mettre les deux pieds dans une seule chaussure. (On ne peut courir deux lièvres à la fois)
Un ti fidà di u pidochju rifattu. (Azilonu) Ne te fie pas au poux apprêté. (Il faut se méfier des parvenus.)
Un ti rida di u mè dolu Quandu u meiu hè vechju, u toiu hè novu. (Azilonu, Frassetu) Ne ris pas de mon deuil ; car le mien est ancien est le tien est récent.
Un trema una foglia Chi Diu nun voglia. (Azilonu) Aucune feuille ne tremble, sans que Dieu ne l'ait voulu.
Una casa, si sa qual'hè chi a faci ; un si sa quiddu chi l'ha da goda. (Frassetu) Une maison : on sait qui la bâtit, mais on ne sait pas qui va en jouir.
Una donna faci e sfaci una casa. (Azilonu, Frassetu) Une femme fait et défait une maison.
Una lingua si cheta, un populu si more. (Òlcani) Une langue qui se tait, c’est un peuple qui meurt.
Una mani lava l'altra e tremindù làvani u visu. (Laretu-di-Tallà) Une main lave l'autre, et les deux lavent le visage.

V[editar]

Vali più un tontu à fattu soiu cà centu astuti à quiddi di l'altri. (Azilonu, Frassetu) Il vaut mieux un fou faisant ce qu'il sait faire, que cent sages faisant ce qu'ils ne savent pas faire.
Verbi volen, scritti manen. (Aiacciu)
  • Traducción: "Las palabras vuelan, los escritos permanecen."
  • Nota: Del latín "Verba volent, scripta manent".
Vesti un bastonu Pari un baronu. Vesti una tama Pari una dama. (Azilonu, Frassetu) Habille un bâton, il paraît un baron. Habille une souche de bruyère, on dirait une dame.
Vistu l'omu Vistu a raghjoni. (Azilonu, Frassetu)
  • Traducción: "Visto el hombre, vista la razón (el espíritu)."
  • (Del físico de alguien se conoce su temperamento).


Véase también[editar]

Listas de proverbios en otras lenguas de Francia[editar]

Proverbios en catalán - Proverbios en euskera - Proverbios en francés